Règlement général – Coupe de Guyane de Robotique 2020


Coupe de Guyane de Robotique 2020

Règlement général

  1. Le fair-play et le respect de l’adversaire sont de mise au cours de toutes les épreuves des compétitions.
  2. Une équipe est composée au minimum d’une personne et au maximum de trois personnes.
  3. Une équipe est libre de présenter un robot pour toutes les épreuves ou un robot par épreuve.
  4. Une équipe peut s’inscrire à une ou plusieurs épreuves parmi celles proposées dans le présent règlement.
  5. Un comité d’arbitrage sera mis en place pour les compétitions. Les décisions des arbitres sont irrévocables.
  6. En cas de non-respect des règles, les arbitres se réserveront le droit d’exclure des participants.
  7. Chaque robot doit respecter les caractéristiques  suivantes :
    1. La base doit être obligatoirement de type MBOT fournie par les organisateurs
    2. Les seuls éléments e la base à conserver obligatoirement sont : Les 2 moteurs et l’électronique de contrôle. Tous le reste peut être modifié.
    3. Vous pouvez ajouter des capteurs, des éléments physiques, mais pas de moteurs supplémentaire.
    4. Le robot doit pouvoir entrer dans un cadre de 20cm de côté intérieur. La forme du châssis est libre,
    5. Le poids du robot doit être inférieur à 1kg
    6. L’autonomie minimale du robot doit être supérieure à 5 minutes.
  8. Pour s’assurer du respect de la règle précédente, chaque robot devra réussir une phase d’homologation consistant en plusieurs étapes :
    1. Vérification du respect des caractéristiques,
    2. Explication des choix techniques réalisés par l’équipe,
    3. Test du robot pour prouver son bon fonctionnement.
  9. L’appui sur le bouton poussoir sur la carte du MBOT doit permettre de démarrer le programme du robot en début de match.
  10. Le robot ne peut pas être équipé de matériel explosif, pyrotechnique, hydraulique ou pneumatique.
  11. Le robot doit être entièrement autonome. Il ne peut être télé ou radio guidé.
  12. Si une équipe participe à plusieurs épreuves, le robot peut disposer de certaines parties amovibles pour se configurer pour les différentes épreuves. Chaque configuration du robot doit être homologuée lors de la phase d’homologation.

Sumo-Bots

  1. Cette épreuve consiste en un duel entre deux robots dans les règles du sport japonais.
  2. Les robots sont placés sur une arène ronde, en bois, de 100 cm de diamètre peinte en noir. Sur le bord de l’arène, une ligne blanche de 2,5cm permet d’identifier les bordures de l’arène. L’arène est surélevée du sol de 25mm.
  3. L’objectif d’un match est d’amener son adversaire hors combat en poussant ce dernier hors de l’arène ou en le faisant basculer dans une position qui ne lui permet plus de se mouvoir.
  4. Une rencontre se déroule en 3 matchs de 3 minutes chacun. Le gagnant est le robot qui remporte 2 matchs.
  5. Il est interdit à un robot d’endommager son adversaire de manière volontaire.
  6. Il est interdit à un robot d’endommager l’arène de manière volontaire.
  7. Un robot ne doit pas utiliser des systèmes qui le bloque sur place (comme des aspirateurs, ventouses ou de la colle) et ne doit pas jeter quelque choses (liquide, gaz, poudre, feu…).
  8. Un robot est considéré comme étant présent dans l’arène tant que ce dernier n’a pas basculé de l’arène.
  9. Avant la rencontre, les participants se saluent avant de poser leur robot sur l’arène. Ensuite ils placent leur robot derrière les lignes de départ. Aucune partie d’un robot ne doit être placée devant la ligne de départ avant le début d’une rencontre. Les robots seront placés de face, durant la 1ère manche, puis la position est inversée, et enfin dans la 3ème manche, les robots seront positionnés tête bêche. les candidats appuient sur le bouton de départ sur ordre de l’arbitre. La rencontre débute après 5 secondes. Les candidats quittent l’espace lorsque la rencontre débute.
  10. Si au terme du temps imparti pour une manche, aucun robot n’a remporté celle-ci, le vainqueur est désigné par les juges selon leur appréciation du robot ayant eu le plus l’avantage sur l’autre. S’il n’existe pas de supériorité évidente et qu’aucun vainqueur n’a pu être désigné, le match est considéré comme nul. Au cas où à la fin des 3 manches, il y a égalité, une manche supplémentaire sera joué pour les départager.
  11. Le match est remporté en 2 manches gagnantes.
  12. Des poules et phases finales seront organisées selon le nombres de candidats validés par l’homologation.

Robowling

  1. Deux robots s´affrontent au cours d´un match où il faut renverser les quilles de couleur verte tout en évitant de renverser les quilles rouges. Les matchs durent maximum 180 secondes. A la fin d´un match, le vainqueur est celui qui a accumulé le plus de points ou le premier qui aura renversé les 4 quilles vertes. Est déclaré perdant d’office celui qui renverse 2 quilles rouges.
  2. Chaque robot évolue sur une aire de jeu ou « champ de bataille » qui lui est propre. Le champ de bataille est un rectangle de 1×2 mètres sur lequel sont positionné des quilles des deux couleurs. Le robot ne peut pas sortir des limites du terrain, Il est d’ailleurs fermé sur  par des planches en bois clair (Balsa) de 10 cm de haut. Des lignes blanches sont tracées à espacement régulier sur le champ de bataille pour permettre au robot  de se repérer. Les bandes sont placées avec un espacement de 200 mm sur la longueur et de 100mm sur la largeur et divisent le terrain en 66 carreaux.  Le robot n’est pas obligé de suivre les lignes.
  3. Les quilles sont positionnées de manière irrégulière sur le champ de bataille. Leur nombre est fixé à 8. Il y a toujours autant de quilles de chaque couleur : 4 rouges, 4 vertes. Les quilles sont chacune positionnées sur une intersection. La taille d’une quille est de 45 mm de large sur 145 mm de haut. Elle sera lestée sur la partie basse. Il faudra donc veiller à ce que le capteur de distance soit au dessus de 45 mm pour distinguer une quille tombée d’une quille debout.
  4. Le jeu se déroule par duels ou deux robots s´affrontent. Chaque robot évolue sur son propre champ de bataille. Le nombre de quilles et leur position est identique sur chaque champ de bataille.
  5. Le robot sera positionné au début d’une ligne verticale imposée en bas du terrain. Les deux adversaire commenceront donc dans la même configuration.
  6. Déroulement d’un match :
    • Un match dure maximum 180 secondes.
    • Le début et la fin du match sont signalisés par un « Beep » sonore.
    • Au début du match, un compte à rebours de 180s est amorcé.
    • Un match se termine soit lorsque :
      • Un des robots a renversé toutes les quilles vertes (Victoire)
      • Le temps réglementaire est atteint (180 s – Décompte des points)
      • Un des robots renverse 2 quilles rouges (Défaite)
    • Renverser une quille de la couleur verte donne un point (+1)
    • Renverser une quille de la couleur rouge enlève quatre points (-4)
    • Il n´est autorisé de renverser qu´une quille rouge. Si un robot renverse deux quilles rouges, il est éliminé et c´est la fin du match.
    • Le robot qui renverse en premier toutes les quilles vertes en moins de 180 s remporte le match.
    • Si le temps réglementaire de 180s est atteint, le robot ayant accumulé le maximum de points à la fin d´un match est désigné vainqueur.
    • Un robot ne peut rester inactif ou tourner en rond, s’il ne change pas de case au bout de 30 secondes, il est déclaré perdant et le match s’arrête.

Exemple des points possible lors d’un match :

Nb de quilles vertes Nb de quilles rouges Points
0 0 0
1 0 1
2 0 2
3 0 3
4 0 4
0 1 -4
1 1 -3
2 1 -2
3 1 -1
4 1 0

    • à la fin d´un match, le robot ayant le plus grand nombre de points est désigné vainqueur du match.
    • Si à la fin d´un match un des robots n´a renversé aucune quille (ni rouge, ni verte), le robot est éliminé

7. Le match est remporté en 2 manches gagnantes.

8. Des poules et phases finales seront organisées selon le nombres de candidats validés par l’homologation.

 

Bonne chance à tous.

 

Des questions ? Envoyez un mail à xavier@crisk.space . Elles serons publiées avec leurs réponses ci dessous si besoin.